Questions aux acteurs du design québécois

Si vous aviez à poser une question à Mario Gagnon, quelle serait-elle ?

Louis Brassard, fonctionnaire responsable du design industriel, MDEIE

Quelles opportunités Mario Gagnon voit-il afin d’amener le design à un niveau encore plus utilisé et plus valorisé par la population du Québec?

Itaï Azerad, designer, Itaï Azerad design studio

Laissez la place aux jeunes. Pourquoi avoir autant de protectionnisme ? Pourquoi tant considérer les années de pratiques quand vient le temps de faire des concours d’idées ? Pourquoi ne pas plutôt essayer d’émoustiller le débat pour générer des idées plutôt que regarder combien de projets ont été faits, quelles sont les aptitudes techniques du candidat, etc. Ça ne fait qu’appauvrir la culture du design industriel ici au Québec. Donc, c’est ca : Pourquoi ne pas laisser plus de place aux jeunes ?

Alain Massicotte, designer, BRP

Je ne connais pas Mario Gagnon personnellement, mais je connais bien son entreprise.  Comment fait-il pour sélectionner les clients pour lesquels il travaille, puis, s’il les sélectionne, choisit-il ses projets?

Comment fait-il justement pour diversifier son portfolio de produit ?

Si vous aviez une question à poser à Denis Audibert, quelle serait-elle ?

Véronique Rioux, présidente, RAÉDIUM

La question serait qu’ils continuent à encourager la promotion du design par diverses mesures : la mesure design innovation, le crédit d’impôt pour le design industriel. La question est également adressée à l’ensemble du groupe du MDEIE qui croit fermement à la contribution du design industriel dans le développement économique : Quels moyens ces derniers comptent-ils utiliser pour convaincre les instances politiques au pouvoir que le développement économique se fait beaucoup par l’intermédiaire de l’innovation ; Comment ces gens, qui croient vraiment au design industriel, peuvent-ils convaincre les acteurs du gouvernement afin que ces derniers investissent dans le développement de nouveaux programmes stimulant l’innovation au Québec ; Par exemple, le gouvernement, les instances politiques, ont-ils la volonté d’appuyer Mission design comme moteur pour l’innovation ?

Si vous aviez à poser une question à Philippe Malouin, quelle serait-elle ?

Marc Tison, journaliste, La Presse

Est-ce que vous êtes intéressé à rejoindre le grand public?

Publicités

Une réponse à “Questions aux acteurs du design québécois

  1. Pingback: Laurent Marcoux ~ Strategy & advice | Consultant | Marketing | Conceptor | Indstrial designer | Québec, Canada

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s